Leeuwenhoek : de petits animaux dans le sperme

Un étudiant du nom de Ham annonce à Leeuwenhoek avoir vu dans le sperme des sortes d'animalcules animés grâce à une queue. Notre inventeur du microscope se mit donc à observer, en 1677, le sperme de toutes sortes d'animaux (bélier...) et de l'homme.

Leeuwenhoek en trouva aussi dans l'utérus d'une biche. Il pensait que les animalcules du sperme humain étaient des êtres humains préformés. Mais pourquoi y en a-t-il autant ? Ce n'est qu'au XIXe siècle qu'on parlera de spermatozoïdes.

Microscope de leeuwenhoek

Spermatozoïde en 1694

À gauche, un des "microscopes" de Leeuwenhoek
Ci-contre, spermatozoïde contenant un foetus (Nicolas HARTSOEKER, 1694)

Réaction de Mr W.A.W.Moll (Amsterdam) : A.van Leeuwenhoek, who did not like Hartsoeker at all, regarding him as a "charlatan", never said that in the human sperm, preformed humans could be seen. The only thing he was saying was (in his own words): "that there were plenty of living animals or verms in it, having long tail."
Some scholars abusively think van Leeuwenhoek was convinced that man was preformed in them (the Homunculus) or that he thought they were human larvae, but van Leeuwenhoek only declared to observe muscles and nerves in those cells, having a long tail.

Les néanderthaliens, et leurs contemporains nos ancêtres pré-sapiens, savaient-ils que toute grossesse avait pour origine un rapport sexuel ? Peut-être pensaient-ils que les grossesses s'attrapaient les nuits de pleine lune ? Analogie de la rondeur.
Entendu sur France Inter, le 19-03-2010, Question d'un auditeur : "Les chiens ressemblent à leur maître. Le mien fugue constamment pour aller voir les chiennes. Je suis moi-même un peu coureur. Dois-je arrêter mon libertinage pour que mon chien reste à la maison ?"

"Si tes parents n'ont jamais eu d'enfant, il y a une forte probabilité pour que tu n'en aies pas non plus" (Dick CAVETT).

Comment font les petits spermatozoïdes de l'éléphant pour ne pas de perdre dans le grand utérus de l'éléphante ?

Bibliographie : GONZALÈS Jacques, Histoire naturelle et artificielle de la procréation, Bordas.1996.
BOUTIBONNES Philippe, Van Leeuwenhoek, l'excellence du regard, Belin, 1994.