œuf amniotique

Étymologie, biologie et évolution de l'œuf

L'œuf a une forme ovale, ce qui ne surprend guère l'étymologiste. En effet, l'adjectif "ovale" vient du latin Ovum qui veut dire œuf. Cependant, bien des œufs ne sont pas ovales, par exemple celui des poissons, des grenouilles… Ovule est le diminutif pour œuf ; mais pour le biologiste, l'ovule est le gamète femelle des animaux sexués. L'ovule fécondé par le spermatozoïde (ou gamète mâle) devient une cellule-œuf.

Les œufs de poule, qu'ils soient fécondés ou non, sont comestibles. Les élevages, ayant le sens de la rentabilité, ne prennent pas la peine de nourrir un coq. En conséquence, les œufs de poule du super-marché sont des ovules.

Le terme œuf est donc bien ambigu puisqu'il désigne tantôt une cellule issue de la fécondation (cellule-œuf), tantôt une cellule femelle non-fécondée (ovule). Le plus connu des œufs est celui de la poule : il est fécondé ou non, il possède une coquille et peut être couvé. Cette incubation permet le développement embryonnaire. Dans ce cas, on dit qu'on a un embryon (donc pluri-cellulaire) dans "l'œuf de poule". Il y a donc nécessité de distinguer la cellule-œuf du langage scientifique de l'œuf du langage courant.

Évolution : Les premiers êtres vivants datent de 3,5 Milliards d'années sans sexualité. La sexualité apparaît sur terre il y a environ 1,5 milliard d'années. La première cellule-œuf date donc de cette époque. La sexualité a ainsi permis l'accélération de l'évolution grâce à la diversité génétique : Sans sexualité, un individu se sépare en deux : 1 --> 2 identiques. Avec la sexualité, deux individus (un mâle et une femelle) donnent un 3e différent des 2 parents : 1 + 1 --> 3e différent.

Il existe différents types de cellules-œufs : certaines nécessitent une incubation (oiseaux), certaines nécessitent un développement intra-utérin (mammifères), certaines se développent dans l'eau (poissons et batraciens). Tous les autres se développent dans l'atmosphère ou dans la terre, à température ambiante (papillons…). La fécondation peut être externe (poissons, échinodermes, batraciens…) ou interne (reptiles, oiseaux et mammifères). Quand le développement embryonnaire est interne il y a formation d'un liquide amniotique (en jaune sur le schéma). Les premiers œufs amniotiques datent de 320 MA. Les dinosaures (tout comme les autres reptiles et les mammifères) sont des amniotes : œufs de dinosaures à Mèze

La consommation humaine concerne essentiellement les œufs de poule, mais il y a aussi les œufs de dinde, de cane, de caille. Du côté des poissons, il y a le caviar, les œufs de lump… Je ne connais pas d'exemple de consommation humaine d'œufs de batraciens ou de reptiles.

Œuf piriforme (une adaptation à la nidification sur les falaises) : Il a la forme d’une poire avec un bout vraiment plus gros et arrondi que l’autre. Le macareux moine, les guillemots et le petit pingouin, ont des œufs piriformes. Ces œufs roulent sur eux-mêmes en suivant un tracé en cercle avec faible rayon de courbure. Ainsi, les œufs ne tombent pas des falaises.

Divertissement étymologique :

Termes ovoïdes : Ovuler, ovulation (14e jour du cycle ovarien chez la femme), ovocyte (stade précédant l'ovule), ovaire (gonade femelle contient les ovocytes), oviste (savant qui pensait que les embryons ont pour origine uniquement l'ovule), ovalbumine (albumine de l'œuf = blanc d'œuf), oviparité (développement à l'extérieur du corps de la femelle contrairement à la viviparité des mammifères).

Expressions ovoïdes : Vas te faire cuire un œuf. Marcher sur des œufs. Poule aux œufs d'or. Mettre tous ses œufs dans le même panier. Qui vole un œuf vole un bœuf. On ne fait pas d'omelette sans casser d'œufs.

Citation ovoïde : "La poule est l'artifice qu'utilise un œuf pour produire un autre œuf" (Umberto Ecco).

Rions un peu ! "Je pense que les poules ont été créées avant l'œuf, car j'imagine difficilement Dieu en train de couver." (Jean-Loup Chiflet, Soif d'humour, 2009, p.336)
La poule pond même en l'absence du mâle ; La femme aussi, mais seulement une fois par mois.