Végétaline

Sachet de graines

Comment nourrir les oiseaux en hiver

1) Faire fondre de la "VÉGÉTALINE" dans une casserole.
2) Attendre qu'elle refroidisse, sans la laisser durcir.
3) Mélanger avec des graines de "TOURNESOL".
4) Verser dans plusieurs pots à yaourt.
5) Nouer des ficelles et les mettre dans le mélange VÉGÉTALINE - TOURNESOL.
6) Attendre que la VÉGÉTALINE soit dure pour démouler.
7) Acrocher ces pains de graisse aux branches d'un arbuste, hors de portée des chats et près de la fenêtre de la classe pour... mieux voir les oiseaux.

3Tournesol 4Yaourt
5Ficelle 6Pain de graisse

pommes-rouge-gorge.jpgCi-contre, un moyen plus naturel de nourrir les oiseaux en hiver consiste à planter une variété de pommier à petites pommes. Les rouge-gorge et les merles viendront nombreux... sur la neige, sous et dans le pommier.
Quelques erreurs classiques : 1) Si vous demandez des graines de tournesol à un vendeur non-ornithologue, il risque de vous proposer des graines de tournesol grillées et salées. Quittez donc le rayon alimentation (humaine) pour le rayon animalerie ! 2) Certains vous diront : "les graines de tournesol, c'est trop gros pour le petit bec des mesanges". N'hésitez pas à clore le leur ; les mésanges adorent le tournesol. 3) D'autres vous diront que "les pains de graisse pendus au bout d'une ficelle sont peu accessibles aux oiseaux" et qu'en plus "ça fait pas beau à 2 m de la fenêtre du salon". Sachez que les mésanges sont des acrobates et imitent facilement les trapézistes ! De plus, les pains de graisse ainsi disposés protègeront les gentilles mésanges de la cruauté des chats.

Mésange bleuehihiToutes les mésanges, qu'elles soient bleues, nonnettes, à longue queue ou charbonnières, ont fait un stage chez les trapézistes du cirque Pinder, pas les rouge-gorge, ni les moineaux, ni les pinsons...