Mimétisme

Goéland

Le mimétisme

Le mimétisme est une adaptation à la survie. Un être vivant (animal ou végétal) peut avoir intérêt à passer inaperçu et donc éviter les prédateurs ou encore ne pas être vu des proies. Ainsi les femelles d'oiseaux (qui généralement s'occupent plus de la progéniture que les mâles) ont des couleurs discrètes.
Il peut avoir intérêt au contraire à être très visible et ressembler à une espèce toxique ou dangereuse. Ainsi, de nombreux syrphidés inoffensifs ressemblent à des hyménoptères (abeilles, guêpes...). Pour passer inaperçu, il faut se fondre dans le paysage, pour cela, il y a deux manières : l'homochromie (même couleur) ou homomorphie (même forme) ou les deux à la fois.
Certaines espèces ont un mimétisme dynamique : ils s'adaptent en permanence et changent constamment de couleur ; ainsi en est-il du caméléon, de la seiche...
Certaines espèces présentent des dessins dysruptifs, plus simplement nommés "tenue léopard". Ainsi en est-il du zèbre, du tigre... et du soldat !!

Divertissement étymologique, le mimosa est mimétique : "Mimétisme" vient d'un mot grec qui veut dire mimer ou imiter. μιμησιϛ veut dire imitation. La même idée se retrouve dans "mime" (μιμοϛ) et "mimique". Le mimosa est ainsi nommé parce qu'il rétracte les folioles de ses feuilles lorsqu'on les touche (Mimosa pudica).

Insectes : Papillon Bucéphale | Sphinx de la Vigne | Diptères Syrphidés | Phasme (orthoptère)
Reptiles : Caméléon 1 | Caméléon 2 | Couleuvre | Lézard des ruines
Mammifères : Zèbre