La Bermondière à St-Julien-du-Terroux

Réaumur et le château de la Bermondière

à St-Julien-du-Terroux (fr / 53)

Ce château a été détruit en 1944.

Portrait de Réaumur

Réaumur est connu pour ses travaux sur le thermomètre, sur l'acier. Il était technicien, mais l'ouvrage le plus diffusé et accessible dans presque toutes les bibliothèques qui possèdent un fond ancien, est celui intitulé : Mémoires Pour Servir à l'Histoire des Insectes (1734-1742).

Si vous allez dans l'église de St-Julien-du-Terroux (Mayenne), vous trouverez une plaque sur laquelle est écrit : "A la mémoire de René-Antoine Ferchault, Seigneur de Réaumur et de La Bermondière, commandeur et intendant de l'Ordre de St-Louis, Membre de l'Académie des Sciences. Né à La Rochelle le 28 Février 1683, décédé en cette paroisse le 17 / 10 /1757." Si vous allez à la mairie, vous pourrez consulter le registre paroissial de 1757, et vous trouverez à la date du 19 octobre : "Le corps de René-Antoine de Ferchaud Seigneur de Réaumur, de cette paroisse commandeur (...), a été inhumé par nous curé de la Baroche Gondouin assisté de moy curé de St-Julien et vicaire de la ditte paroisse et de plusieurs autres curés et vicaires." Là, mémoire écrite sur la pierre, ici mémoire écrite sur papier, papier-chiffon, papier durable, un patrimoine sur cellulose.

En fait, Réaumur n'a vécu à St-Julien-du-Terroux que ses 3 dernières années. Il a passé sa jeunesse à La Rochelle, a étudié le droit à Bourges, puis les mathématiques à Paris (disciplines qui ont peu contribué à sa célébrité). Il est issu d'une vieille famille vendéenne, la famille Ferchault de la Seigneurie de Réaumur. Et dans le bourg de l'actuelle commune de Réaumur (85700), vous pourrez visiter l'ancien manoir familial - aujourd'hui communal - où se tient une exposition permanente sur Réaumur, l'homme, l'entomologiste-technicien.
NDLR : Je remercie le Conseil Général de la Vendée d'avoir écouté un amateur d'histoire des sciences qui proposait la restauration du château de Réaumur à Réaumur. A contrario, pour le château de la Bermondière à Saint-Julien-du-Terroux, il n'y a, hélas, plus rien à sauvegarder.