Carrières-sur-Seine

78 Les Yvelines (Versailles)

Quarries of millstone and limestone

Ci-contre, une carrière dans l'Éocène / Lutécien à Carrières-sur-Seine.

1) Meulières de l'Oligocène

Entre Crespières et Orgeval, au lieu-dit les Flambertins, le sentier de la meulière : on y exploitait la meulière (âge Oligocène) de 1900 à 1930, avec pioches, pelles et charrettes à boeufs. Elle a servi à construire le métro. Les traces de l'exploitation sont toujours visibles sous la forme de cratères dans le bois des Flambertins.

Butte des Flambertins

Crespières FlambertinsVoir le parcours découverte des affleurements de la meulière
Meulière FlambertinsCoordonnées Google earth et accès aux photos Street view. À copier-coller dans Google earth : 48°53'43.78" 1°56'11.18"

2) Calcaires de l'Éocène

Les carrières de Carrières-sur-Seine, anciennement Carrières-St-Denis

Panorama de Carrières-sur-Seine

La pierre de Carrières est un calcaire tendre à grain grossier à fin dans les bons filons. Elle a servi (Viollet-le-duc l'indique) à édifier la basilique Saint-Denis, une partie de Notre-Dame, de l'arc de triomphe, du Sacré-coeur, l'église d'Argenteuil, la caserne de Courbevoie et une partie du pont de Neuilly. (Histoire de Carrière-sur-Seine par Louis Jouan, édité par la municipalité en 1978).

Carrieres-Saint-DenisAnciennes carrièresAltération du calcaire

Bibliographie : Association d'Histoire et de Sauvegarde du Vieux Carrières, Carrières-sur-Seine, Col. Mémoire en images, Éd. Alan Sutton, 2005.

Liens externes :
Meulières de France (Tertiaire / Oligocène / Stampien)
Les carrières de Carrières-sur-Seine (Tertiaire / Éocène / Lutécien)
Carrière de Limay (Tertiaire / Éocène / Sparnacien), Coupe dans la carrière, Vue aérienne

Toponymie : Le nom du département des Yvelines vient de l'ancienne grande forêt d'Yveline aujourd'hui réduite à la petite forêt de Rambouillet.

Curiosités : Stockage souterrain de gaz dans l'anticlinal de Beynes (vers 500 m de profondeur).
Grotte ornée du Normont à Rochefort-en-Yvelines.