Gouffern St-Évroult Andaines Écouves Perche Perseigne(72) Bellême Réno Longny

Répartition des forêts dans l'Orne

Informations sur les forêts : Bellême | Ecouves | St-Évroult | Réno-Valdieu

SourisDans l'Orne, les forêts de l'Ouest sont situées sur le grès Armoricain (en rose) ; les forêts de l'Est, sur l'argile à silex (vert et jaune).

Google-earthSi vous possédez Google-Earth, saisissez "Orne France", vous verrez les deux principales forêts du département que sont Andaines (en forme de Y couché) et Écouves (en forme de X).
geoportail Voir avec Géoportail, depuis le ciel :
1) la forêt d'Écouves. Repérez les villes de Sées au NE et d'Alençon au S.
2) la Forêt d'Andaines. Repérez les villes de La Fert-Macé au N et de Bagnoles-de-l'Orne très légèrement au S.

Énergie renouvelable : Le centre hospitalier de Mortagne-au-Perche est le premier de Basse-Normandie à se chauffer au bois.
Bibliographie : Francis Gaunand, L'Or vert de l'Orne, Dix ans après le choc de la tempête, les nouveaux défis du bois, Hors-série Publihebdos SAS, 2009.

Informations sur la forêt domaniale de Bellême (d'après ONF) (2400 ha) :

"La forêt domaniale de Bellême est issue de la "Sylva Pertica" de l'époque gallo-romaine, grand massif boisé" qui allait de façon continue d'Argentan à Bellême. Aujourd'hui la forêt domaniale de Bellême fait 2400 ha.
Elle est située sur un plateau d'altitude moyenne 220 m. L'assise géologique est constituée d'argile à silex sur le plateau et des sables du Perche sur les pentes.
Le "chêne de l'École", dédié à l'École Nationale des Eaux et Forêts (d'où son nom) est situé près de La Perrière. Il mesure 40 m de hauteur totale et 1,30 m de diamètre.
"La forêt de Bellême contient environ 88% de feuillus et 12% de résineux". La fonction attribuée à cette forêt est de produire du chêne.
La Forêt de Bellême et son sous-sol

Forêt domaniale d'Écouves (8200 ha) :
La plus grande forêt du département de l'Orne (15 000 ha en comptant les bois privés adjacents). Les forêts armoricaines sont typiquement sur le Grès Armoricain, et accessoirement sur les schistes et grès voisins. Les sols sur Grès Armoricains sont très pauvres et très peu épais.

Forêt domaniale de St-Evroult (670 ha) :
5000 ha en tout, entièrement privés jusqu'en 1955. A cette date, 700 ha sont acquis par l'Etat. En 1984, un incendie brûle la moitié des surfaces enrésinées, soit 110 ha. Comme la plupart des forêts de l'Est du département, la forêt de St-Evroult pousse sur de l'argile à silex. Aussi les sols sont-ils gorgés d'eau l'hiver et secs l'été.

Forêt domaniale de Réno-Valdieu (1600 ha) : Elle constituait, avec Moulins-Bonsmoulins et Perche-Trappe l'immense forêt originelle appelée "Silva Pertica". Le sous-sol est de l'argile à silex. Chêne remarquable de la Forestry Commission : 350 ans, 42 m de hauteur, 1.20 m de diamètre.