Les Oreillers d'Erquy

Four à boulets

Pillow-lavas Pointe de la Houssaye

Carte géologique Erquy

Ci-contre, cartographie des 2 types de volcanisme à Erquy

Il y a bien longtemps (quelques centaines de millions d'années), les environs d'Erquy ont été le siège d'un volcanisme intense.

En fait les géologues ont reconnu deux types de volcanisme :
1) l'un, sous-marin (représenté par les laves en formes de coussins appelées "Pillow-lavas" et situées à la Pointe de la Houssaye), 2) l'autre, terrestre (représenté par la dolérite du Cap d'Erquy).

Pillows : Les pillow-lavas sont caractéristiques d'émissions volcaniques sous-marines comme aujourd'hui en Islande, comme autrefois dans l'océan alpin, aujourd'hui disparu, et bien sûr comme dans les Côtes d'Armor, il y a plus longtemps encore. Ainsi donc pour rechercher les océans disparus, cherchez les "pillow".

Les filons de dolérite orientés NS dans les grès de Fréhel sont le résultat d'un volcanisme fissural. Il est possible de les observer facilement sous forme de boules vertes dans l'Anse de Port Blanc derrière le centre de sauvetage (abandonné). On les retrouve près du gouffre situé à côté des Châtelets sur la côte N.

Cette roche peut se présenter sous des couleurs diverses : elles sont vertes quand elles sont usées en boule par les vagues et de couleur rouille quand elles sont à l'air libre (oxydation - altération).

log

Coupes géologiques : Le schéma, ci-contre, indique la succession des couches. Elles sont ici remises à l'horizontale comme elles se présentaient avant le plissement hercynien.
Dans la réalité, l'ensemble est aujourd'hui incliné vers le nord. Les dernières couches (grès de Fréhel étant datées d'environ 400 MA), le plissement a forcément eu lieu après (environ 300 MA).
Ce schéma indique également les différences de dureté des roches (érosion différentielle). Il a également le mérite de faire comprendre que les structures volcaniques ne sont pas des cheminées, mais des coulées (plus ou moins horizontales).

Coupe

Pillow-lavas

Souris Survoler l'image avec le curseur. Les "pillow-lavas" de la Pointe de la Houssaye : Coulée de lave avec oreillers, entre deux couches sédimentaires.

Ceci n'est pas une cheminée : il faut penser que par plissement les couches ont été redressées à la verticale.
Les formes en coussin ou oreillers, dites "pillow-lavas" sont les témoins d'un volcanisme sous-marin.
Sa datation pose problème aux géologues qui hésitent entre le Précambrien ou le Primaire.
Photographie prise à la pointe de la Houssaye côté sud.

Bibliographie : GUILLAUME Michel, Géologie des Côtes-du-Nord, St-Brieuc : GEPN, 1986.

cinerite

Ci-contre, La cinérite d'Erquy. Il s'agit de cendres volcaniques fossiles

Lien externe sur le volcanisme d'Erquy