Calculer l'épaisseur d'une couche géologique

Exemple du Grès Armoricain de St-Léonard-des-Bois

ÉpaisseurClinomètre

Pour calculer l'épaisseur réelle d'une couche géologique, il faut d'abord connaître la largeur de l'affleurement sur la carte géologique en utilisant un double-décimètre. Sur cette carte, le Grès Armoricain, marqué O2 fait 0,85 cm au nord du synclinal et 0,75 cm au sud. Il faut ensuite connaître le pendage. Nous avons de la chance, c'est indiqué : 65° au nord et 85° au sud. En l'absence de cette information, il est toujours possible d'aller sur le terrain avec un clinomètre comme celui-ci de ma fabrication.
Il suffit maintenant de se souvenir des cours de trigonométrie. Si e est l'épaisseur de la couche que l'on veut calculer, a la largeur de l'affleurement et p le pendage en °, voici la formule magique qui nous permettra de trouver e : e= a sin(p). Bien sûr, il faut penser à convertir la largeur en cm mesurée sur la carte en largeur réelle en m, en multipliant par 500 puisque l'échelle est 1/50000.

Programme pour calculer

À l'attention de tous les paresseux qui ne veulent pas faire les calculs eux-mêmes, il leur suffira de saisir :
1) La largeur a en cm, de l'affleurement mesurée sur la carte au 1/50000 :
2) La valeur p en ° du pendage de la couche :
3) *

Attention !
1) La largeur de l'affleurement se mesure en suivant l'orientation du pendage (symbolisé par un T).
2) L'épaisseur obtenue est celle de la couche à l'endroit du symbol T (repéré par un cercle rouge sur la carte ci-dessus). Il faut penser que l'épaisseur d'une couche peut varier localement ; c'est le cas ici où l'épaisseur n'est pas la même entre le flanc sud et le flanc nord du synclinal.
3) Si la couche est la plus récente (ce qui n'est pas le cas ici), il faut penser que l'érosion en a réduit l'épaisseur.

Exemple du Grès Armoricain de Bagnoles-de-l'Orne : Animation flash | Sans Flash
Exemple de Saint-Pierre-du-Bû

.