ours brun

Dérive génétique et effet fondateur

Genetic Drift and founder effect

La dérive génétique est un changement des proportions de certains gènes du fait de la diminution de la population1. L'effet fondateur, c'est le fait que la proportion des gènes dans une population est le reflet de celle des membres fondateurs de la population.

Deux exemples pour illustrer :
1) La proportion des gènes dans la population des Ours des Pyrénées n'est pas la même que celle de la population plus abondante qui existait au XVIe siècle par exemple. Par effet du hasard, des gènes ont disparu à cause des balles perdues de quelques chasseurs inexpérimentés...
2) Une barque contenant des Normands aux yeux bleus arrive sur une île déserte. Les gènes correspondant aux autres couleurs disparaîtront dans la descendance.

Dans le premier cas, il y a réduction de la diversité génétique (disparition de certains gènes) et/ou réduction de la diversité spécifique (disparition de certaines espèces).
Dans le deuxième cas, dans un premier temps, il y a réduction de la biodiversité. Mais il y a aussi possibilité de spéciation : la nouvelle population, du fait de son isolement, peut devenir une nouvelle espèce ; mais il faut pour cela que l'isolement dure longtemps.

La dérive génétique explique pourquoi, lorsque les effectifs deviennent trop faibles, l'espèce concernée est en danger de disparition (gènes défavorables et consanguinité).

Citation : "Dans une population théorique infinie, sans sélection ni mutations, où les croisements se feraient au hasard, la fréquence des gènes reste constante... Cette loi dite de "Hardy-Weinberg" n'est cependant pas souvent vérifiée. Souvent la fréquence varie de génération en génération et, dans des cas extrêmes, certains (gènes) disparaissent. Cette dérive génétique produit au hasard une variation de fréquences des gènes dans les populations en l'absence de sélection naturelle. Les travaux récents montrent que la dérive génétique est un facteur d'évoltion moléculaire, et que la sélection n'est pas la seule, ni la principale cause de variation des fréquences génétiques." LÉVÊQUE Christian et MONOLOU Jean-Claude, Biodiversité, dynamique biologique et conservation, Dunod, 2008, p. 55.

1 Qu'est-ce qu'une population en génétique ? : Pour l'expliquer, prenons l'exemple des ours des Pyrénées. il existe quelques espèces différentes d'ours sur la planète. L'Ours blanc (Ursus maritimus) et l'Ours brun (Ursus arctos) sont deux espèces du genre Ursus. L'Ours brun est présent dans différentes régions d'Europe (la Russie, la Slovénie, les Asturies en Espagne, les Pyrénées...) et d'Amérique du Nord (Colombie britannique...). Avec les ours bruns des Pyrénées, ce n'est pas l'espèce qui va disparaître, mais une population, considérée comme trop faible (une dizaine d'individus) pour avoir un avenir. Ceci, en partie, à cause de la dérive génétique et de la consanguinité. Une population, c'est l'ensemble des individus d'une même espèce vivant au même endroit. Dans le genre Ursus il y a l'espèce Ursus arctos ou Ours brun et dans cette espèce il y a la population des ours bruns des Pyrénées.

Lien(s) externe(s) : Wikipedia | Explication mathématique et animation par Thérèse