Coelacanthe

Cœlacanthe ou Latimeria

Poisson panchronique malencontreusement qualifié de fossile vivant

"Avant décembre 1938, la chose était claire et entendue : les cœlacanthes formaient un groupe exclusivement fossile ayant existé entre 370 et 70 millions d'années." Le 22 de ce mois, on en découvrait un specimen vivant sur les côtes d'Afrique australe.
Latimeria chalumnae, c'est le nom scientifique du cœlacanthe. "Latimeria" vient de Miss Marjorie Courtenay-Latimer qui en reconnut l'intérêt ; "chalumnae" fait allusion au lieu de la découverte.
C'est Louis Agassiz qui est à l'origine du mot "cœlacanthe" qu'il a formé à partir de deux mots grecs κοῖλος (creux) et ἄκανθα (épine).
Classification : Être vivant (constitué de cellules) / Eucaryote (un noyau dans les cellules) / Opistochonthe (flagelle postérieur) / Bilatérien (symétrie bilatérale) / Métazoaire (plusieurs cellules) / Deutérostomien (bouche formée secondairement) / Vertébré (colonne vertébrale) / Gnathostome (mâchoire) / Ostéichthien (... osseuse) / Sarcopterygien (membres charnus) / Actinistien (nageoire dorsale à épines creuses).

NB : le cœlacanthe est un "animal panchronique", c'est-à-dire resté peu changé pendant les temps géologiques.

Coelacanthe fossile et actuel
En haut, un fossile vieux de 150 MA ; En bas moulage d'un spécimen moderne : Latimeria chalumnae, parce que découvert par Mme Latimer, près de l'embouchure de la Chalumna en Afrique du Sud.
D'après James DUGAN, in Le grand livre des animaux, Sélection du Reader Digest, 1965, p.78.

Bibliographie :
CHANET Bruno et MEUNIER François J., Une histoire de coelacanthes, APBG-3-2001, p.553.
BERTIN Léon, La vie des animaux, Larousse, 1950, Tome second p.482.
STEYER Sébastien - BÉNÉTEAU Alain, La Terre avant les dinosaures, Belin - Pour La Science, 2009, p.14.