Le crapaud commun

Bufo bufo (Amphibien = batracien)

Crapaud commun

Crapaud commun Afficher mon profil gauche !

Ponte de Crapaud commun

Répartition : Toute l'Europe, sauf îles (Irlande, Corse, Sardaigne...)

Ponte de crapaud dans un étang.
Les batraciens ont été les premiers vertébrés à conquérir la terre ferme. Comme les poissons, les batraciens sont dépendants du milieu aquatique, mais uniquement pour la reproduction, leurs oeufs ne résitant pas à l'insolation. Plus tard, les reptiles inventeront un oeuf à coquille qui n'a plus besoin de vivre dans l'eau.
Pluie de crapauds

"On a fait jadis au crapaud la réputation de pouvoir se passer d'air pendant des mois, sinon des années... C'est au géologue Buckland que nous devons à ce sujet, les expériences les plus précises (1825). En voici, d'après l'auteur même, un bref exposé. Dans un large bloc de calcaire oolothique, on prépare douze cellules circulaires... Douze cellules plus petites sont pratiquées dans un bloc grès siliceux... (le calcaire est perméable à l'air contrairement au grès.) le 26 novembre 1825, on place un crapaud vivant dans chacune des logettes... Le 10 décembre 1826 (soit presque 13 mois) on les exhume et on les examine. Dans les petites cellules de grès, tous les crapauds ont péri, mais dans les grandes cellules de calcaire, la plupart vivent encore" (Jean ROSTAND, La vie des crapauds, Stock, 1947, p.25). Malheureux crapauds !
Dans la nature, le crapaud commun va se réfugier pendant l'hiver dans le sol ; au printemps, il est sujet à l'irresistible appel de l'eau où il pourra exprimer librement sa libido. Le crapaud est un précieux auxiliaire des jardins : il mange des limaces. Jean Rostand confirme qu'il peut avaler des chenilles processionnaires du pin.

Expressions populaires : 1) "La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe." 2) "Être chargé d'argent comme un crapaud de plumes." 3) Si les Français avalent des couleuvres, les Anglais ont des "Toad-eaters" ! 4) The skin generaly covered with warty protuberances.
Un crapaud, c'est aussi un fauteuil ou un défaut dans une pierre précieuse. Crapahuter, c'est marcher comme un crapaud.
"Demandez à un crapaud ce que c'est que la beauté... Il vous répondra que c'est sa crapaude avec deux gros yeux ronds sortant de sa petite tête, une gueule large et plate..." (Voltaire, Dictionnaire philosophique, article "Beau")