Attention aux courriels frauduleux

Voici des extraits de courriels frauduleux qui doivent vous alerter si vous en recevez du même genre.

Premier courriel : "Bonjour, Je m'excuse de te déranger, es-tu disponible par mail ? [prénom]"
NB : Ce courriel est parfois suivi d'une relance : "As-tu reçu mon mail ? [prénom]"

Deuxième courriel (envoyé si vous avez répondu au premier) : "Merci pour ta réponse. Je vais très mal après avoir oublié mes affaires (mon téléphone, carte de crédit, argent) dans un taxi ici a Brest où je suis actuellement pour 3 jours. je souhaite que tu gardes ce mail pour toi uniquement pour ne pas inquiéter mon entourage. Y'a t'il un buraliste ou un supermarché non loin de toi." [prénom]".
NB : Ce type de courriel contient de moins en moins de fautes d'orthographe, juste une ici. Le pirate utilise le tutoiement, mais sans votre prénom. En effet, il s'agit d'un envoi en nombre : trop compliqué de mettre un prénom à chaque destinataire.

Troisième courriel : "Je voudrais recharger ma carte prépayée afin de pouvoir régler mes frais de déplacement et assurer mon retour au plus vite. J'aimerais s'il te plaît, que tu me viennes en aide en m'achetant chez le buraliste juste, un coupon de rechargement PCS MASTERCARD de 250 euros puis transmets moi le code RECH du coupon de rechargement, je te rembourserais dès mon retour. Je compte énormément sur ton aide. [prénom]".

Vous avez compris qu'il s'agit d'une arnaque comprenant à la fois une usurpation d'identité et une escroquerie. En effet, le pirate, qui a réussi à connaître le mot de passe du détenteur de la boîte mail, accède aussi à son carnet d'adresse et écrit à sa place. Le détenteur de la boîte mail est donc bien victime d'une usurpation d'identité (et peut donc logiquement faire une déposition en ce sens à la gendarmerie) et les personnes qui répondent au troisième courriel en croyant secourir financièrement un ami ont bien été escroqués (et peuvent donc faire une déposition pour escroquerie).
Il est recommandé aux personnes victimes d'usurpation d'identité de téléphoner à leur fournisseur d'accès (Orange, Free...) pour changer le mot de passe et éventuellement avertir les personnes qui sont dans le carnet d'adresse si celui-ci n'a pas été vidé par le pirate.

Autre exemple de fraude : le Phishing.