Fruits du Tamier communTamus communis

Tamier commun ou Tamus communis

Famille des Dioscoréacées

Cette plante dioïque, toxique et volubile, est populairement appelée "herbe aux femmes battues" non parce qu'elle peut servir de fouet, mais parce qu'elle est censée guérir les contusions. On remarque les pieds femelles en fin de saison grâce à leurs grappes de fruits rouges... toxiques.

Circumnutation : Après germination, l'extrémité de la tige effectue naturellement des mouvements plus ou moins circulaires. Le hasard la fera rencontrer un support. Ce contact provoquera une dissymétrie de croissance et donc un enroulement. De nombreuses recherches ont été faites sur le sens et le mécanisme d'enroulement des plantes volubiles. Le tamier a généralement un enroulement dans le sens des aiguilles d'une montre, comme dit l'homme de la rue ! le scientifique dira "sens horaire", ou encore "sens anti-trigonométrique" ou enfin "dextrorse" ; Cela en supposant qu'on regarde la plante du haut vers le bas. Certains auteurs ont dit, a priori à tort, que le sens d'enroulement d'une plante s'inverse quand on dépasse l'équateur. En fait, il dépend essentiellement des espèces.
Ci-contre, les plantes n'ayant pas encore, visiblement, rencontré de support, coopèrent pour s'enrouler mutuellement. Quel bel exemple d'entraide !!

Bibliographie : DARWIN Charles, Les mouvements et les habitudes des plantes grimpantes, traduit de l’anglais par le Docteur R. Gordon ; Paris 1876.

Afficher la liste des plantes