Primevère acaule ou Primula vulgaris

Famille des Primulacées

Primula vulgaris

Cette espèce est très commune dans l'ouest de la France.

Bibliographie : Les dossiers de la Recherche, n°33 - Novembre 2008 : L'héritage de Darwin, p.15 : Jean-marc Drouin, Des expériences en complément des observations.

"Darwin avait observé qu'il existait chez les primevères deux types d'individus... Il a procédé à des fécondations croisées.."

Charles Darwin, Autobiographie, La vie d'un naturaliste à l'époque victorienne, Belin,1985, p.112. : "La même année (1862), j'ai publié dans le journal de la Société linéenne un article sur les deux formes, ou la condition dimorphique de Primula... Je fus presque convaincu que le coucou et la primevère étaient en train de devenir dioïques, le pistil court d'une forme et les courtes étamines de l'autre évoluant vers l'atrophie. Les plantes furent soumises à une expérience suivant ce point de vue ; mais dès que les fleurs à pistil court, fécondées par du pollen d'étamines courtes, se révélèrent donner plus de graines qu'aucune des quatre unions possibles, la théorie de l'atrophie fut tuée dans l'oeuf."

Autre espèce de primevère : Primevère officinale ou Coucou

Afficher la liste des plantes