Miniaturisation et division du travail chez les plantes à fleurs

Inflorescence de la Grande Marguerite

Inflorescence de la Coriandre

Première image, l'inflorescence (capitule) d'une astéracée (= composée), la Grande Marguerite.
coriandre Deuxième image, l'inflorescence d'une apiacée (Coriandre). Passez le curseur sur cette image pour voir les détails. Cette inflorescence est une ombelle constituée de plusieurs ombellulues.

De l'une à l'autre on constate une double évolution :
1) La miniaturisation des fleurs centrales (roses chez la Coriandre et jaunes chez la Grande Marguerite).
2) Les fleurs externes présentent des pétales hypertrophiés et n'ont, le plus souvent, qu'un rôle attractif. C'est ainsi que ces deux familles végétales assurent leur reproduction grâce à la pollinisation par les insectes.