Presqu'ile de Crozon

Géologie de la Région Bretagne

Bateau en granit... || 22 (Bréhat, Erquy, Pleubian,Plougrescant, Talbert...) | 29 | 35 | 56

HuelgoatTas de Pois Finistère

29 Finistère (Brest)

Lignes de crêtes orientées WE :
Pays du Léon au N,
Monts d'Arrée et Montagne Noire au centre,
Cornouaille au S.
Curiosités : Cristaux de Stauritide à Coray.
Chaos granitique de Huelgoat (Roche Tremblante). Les Tas de Pois photographiés par Emmanuel De Martonne vers 1900 (photos ci-contre)
Kaolin à Berrien
Fossiles primaires sur la presqu'ile de Crozon (Spirifer et graptolithes).
Menhir à demi immergé de Penglaouic (commune de Loctudy), témoin de la montée du niveau marin

Mont-Dol

35 L'Ille-et-Vilaine (Rennes)

Ce département est la partie de l'Armorique la moins accidentée.
La ville Rennes s'appelait autrefois Civitas rubra, la cité rouge, à cause de l'abondance des schistes rouges de Pont-Réan dans les constructions.
Au N, le marais de Dol constitue avec son Mont-Dol une sorte de baie du Mt-St-Michel asséchée.
On a découvert au pied du Mont-Dol, des ossements de mammouths, chevaux, rhinocéros, bisons et cervidés, dans un campement de Néandertaliens (100 000 - 40 000 ans) (Menez Yves et Hinguant Stéphan, Fouilles et découvertes en Bretagne, Éd. Ouest-France - INRAP, 2010, p.19)

faille

Forêt de Paimpont à l'W de Rennes.
Curiosité : La mine de Pont Péan d'où l'on extrayait du minerai de plomb.
Ci-contre, la faille de St-Germain-sur-Ille (photo de Martonne)dans une carrière aujourd'hui abandonnée, dans la vallée de l'Ille et au bord du canal de Rance à Ille.
Le Mont Dol (ci-dessus) : Une sorte de "Mont-St-Michel bis" granitique comme lui (âge 540 MA), mais en moins touristique, en plus naturel, et moins menacé par la mer !
Liens externes : Jean-Yves Menez fait flotter le granit | Massif granitique à Saint-Marcan | Le même vu du ciel Saint-Broladre et Saint-Marcan (Remarquez la falaise fossile qui fait la limite entre les polders et le granite).
Carrière des landes à Pont-Réan sur la commune de Guichen : Lien externe Université de Rennes | Guichen - Pont-Réan - Géologie | Pont-RéanCoordonnées Google earth : 47°59'53.78" -1°46'44.50" Situation avec Géoportail | Accès à la carrière
En bordure de la forêt domaniale de Paimpont : Carrière de la Marette à Saint-Malon-sur-Mel | Nettoyage et mise en sécurité de cette carrière | Marette à St-MalonCoordonnées Google earth : 48° 4'49.06" -2° 6'38.95"

56 Le Morbihan (Vannes)

carnac

Plage Bordadoué Belle-Île Belle-Île est essentiellement constituée de roches volcaniques métamorphisées. Ci-contre, alternance de quartzites blanches et noires et de tufs volcaniques à Belle-Île.

geoportail Voir les alignements de Carnac avec Géoportail.
Les landes de Lanvaux tracent une ligne de crête approximativement E-W caractéristique de l'Armorique.
Curiosité : gisement de Kaolin (résultant de l'altération du granite) près de Lorient (Ploemeur).
Liens externes : Ile de Groix : Schistes bleus métamorphiques résultant de la collision entre 2 continents à l'Ere Primaire (Plissement hercynien).
Alignement granitique de Carnac (ci-dessus).
Une partie des mégalithes de l'Ile d'Er Lannic (golfe du Morbihan) est sous-marine et témoigne ainsi de la montée du niveau marin depuis le Néolithique.
La falaise de la mine d'or à Penestin
Géologie du Morbihan

Bibliographie :
AUDREN Claude (et Étienne LEBIGRE, Dr de la publication), Les carnets nature de Belle-Île, Géologie, CPIE Belle-Île-en-Mer, sd.
MAURETTE F. Pour comprendre les paysages de la France, Paris : Hachette, 1923.
LARDEUX Hubert, Guide géologique de la Bretagne, Masson, 1996.
CABANIS Bruno, Découverte géologique de la Bretagne, BRGM, 1987.
GUILLAUME Michel, Géologie des Côtes-du-Nord, GEPN, 1982.
GOUEZIN Philippe, Le site mégalithique d'Er Lannic, Archeo Douar Mor, 1998.

Liens externes sur la géologie de la Bretagne : L'ardoise bretone | Ardoisière de Commana (Finistère)
Le plus gros galet du monde est breton, c'est une géomorphologue qui l'a découvert sur une Île au large de Trébeurden (22). Il pèse 3 tonnes et est lové dans une marmite géante de granit rose. (Ouest-France, 04-02-2008)