Chêne Jupiter

Le chêne Jupiter en forêt de Fontainebleau

Cet arbre remarquable est mort en 1994.

Ci-contre, carte postale début 20e S.

Extrait de l'Humanité du 10 mai 1994 : "La sève du vieux feuillu était fatiguée de monter jusqu’à la cime. Elle a cessé son ascension et Jupiter a perdu la vie. Il s’est éteint pendant l’été, à 650 ans et des poussières, après trois années de sécheresse qui lui ont été fatales. L’ONF ... a décrété que les ramures pourries pouvaient s’écrouler sur les promeneurs. Il a dépêché ses bûcherons de malheur."