Chêne-gui à isigny-le-buat

Le vieux chêne-gui d'Isigny-le-Buat

Chêne gui Photographié le 11 février 2012.

chêne-gui par Gadeau de KervilleChêne gui Le même chêne-gui photographié par Gadeau-de-Kerville le 24 avril 1898. Remarquez l'évolution du port de l'arbre : réduction de la tête. Selon wikipedia, il n'y aurait que 15 chênes en France portant du Gui ou Viscum album.

Henri Gadeau de Kerville, Les vieux arbres de la Normandie, Rouen : Société des amis des sciences naturelles de Rouen, 1890-1932.

Chêne-guiportail : Situation du chêne ; Isigny-le-Buat Coordonnées Google earth : 48°36'6.20" -1° 9'48.07".

Le chêne menacé par un incendie

Chêne-gui incendiéLe 18 juillet 2022, cet arbre remarquable a été victime d'un incendie du chaume. La moisson d'orge venait d'être récoltée, l'exploitant commençait à travailler la terre quand le feu s'est déclaré, probablement par le choc de deux pierres (?). Le feu de chaume s'est communiqué à l'arbre et aux parcelles agricoles voisines. Heureusement, une partie du chêne est intacte, comme on peut le voir sur la photo.
Gui Chêne Isigny.

Le gui par Pline l'Ancien

Pline l'Ancien, Histoire Naturelle, Lib XVI, § XCV, De visco historiaca : "N'oublions pas ici l'admiration des Gaulois pour le gui. Les Druides (...) ne voient rien au monde de plus sacré que le gui et l'arbre sur lequel, il se produit quand c'est un chêne (...). On peut croire que le nom de Druide vient du mot grec qui signifie chêne. (...) Ils croient que l'arbre est favorisé des dieux (...). Le nom de gui, dans la langue des Gaules, veut dire remède universel."