Argiope fasciée

Araignées de France

Araignée - surprise | Quelques belles araignées de France (Dolomède, Pisaure, Thomise...) | Idem en diaporama | Argiope fasciée (avec texte de Jean-Henri Fabre) | Épeire diadème | Toiles | Xysticus | L'argiope et le criquet (Flash)
La triste fin de l'abeille butineuse

Ci-contre une argiope fasciée ou Argiope bruennichi. Regardez bien et comptez. Les bons élèves trouveront l'anomalie !

Étymologie : À l'origine "araignée" désignait la toile de "l'araigne". "Araignée" désigne l'animal depuis le XVIe siècle. Par métaphore, "araignée" désigne aussi maintenant toutes sortes d'objets quand depuis le centre partent de nombreux bras : système d'élastiques rayonnants ; Est-ce une allusion à la disposition des pattes de l'araignée ou à la structure de sa toile ?
Citation : "Les lois sont des toiles d'araignées à travers lesquelles passent les grosses mouches et où restent les petites. - Laws are spider webs through which the big flies pass and the little ones get caught" (Honoré de Balzac).
Expressions idiomatiques : "Avoir une araignée au plafond", c'est pour les Anglais "to have bats in the belfry = avoir une chauve-souris dans le clocher"
Réalité ou légende ? L'Abbé Guillotin, recherché par les "Sans-culotte" aurait eu la vie sauve grâce à une toile d'araignée : Après être rentré dans le creux du célèbre vieux chêne de Concoret (56), une araignée a eu la bonne idée de tisser une toile à l'entrée ; les "Sans-culotte" en ont déduit que l'abbé ne pouvait être passé par là.

Liens externes : Araignées à identifier | Comment l'Épeire diadème tisse satoile